Carthagène des Indes (Colombie), un point de départ au riche passé.
4 février 2020
Les blessures de la Terre.
15 février 2020

Dès les premiers tours de roues, je ne peux que déplorer mon manque de condition physique actuel. Le chargement de mon vélo vient me compliquer la tâche, d’autant qu’un vent puissant me vient de face. Cependant, je sais par expérience que cela va s’arranger dans les semaines à venir.

Depuis mon départ je ne cesse de rencontrer des vénézuéliens qui ont fui leur pays. La grande majorité d’entre eux sont jeunes et aspirent à refaire leur vie ici même. Nombreux sont ceux qui me déconseillent grandement d’aller rouler dans leur pays.

En route je suis allé faire un tour aux salines de Galerazamba. Lorsque le vent s’intensifiait la couleur rose s’accentuait, spectacle qui me rappelait le lac rose proche de Dakar au Sénégal. C’est dans une école toute proche que j’ai accroché mon hamac pour une première nuit de route.  

Je commence donc à cueillir quelques histoires à vous raconter lors de mes chroniques mensuelles.