Un faux espoir de liberté.
4 mai 2020
65ème jour de confinement…et ça continue.
22 mai 2020

Mon terrain de jeu demeure encore bien limité. Lorsque je parviens à me lever le matin, afin de marcher entre 5h30 et 6h30, créneau horaire réservé à ma tranche d’âge, je trouve ensuite la journée relativement longue. Sans réveil, j’ouvre plutôt les yeux vers 6h15, ce qui ne me permet pas de sortir de la journée.

Je regarde le sentier qui contourne le lac voisin avec une envie croissante. Une chose est sûre, dès qu’on m’en donnera l’autorisation, j’irais m’exténuer sur ce chemin.  

Malgré leur grand nombre, je reconnais chacun des chiens errants qui passent devant ma porte. Je commence même à connaitre leur caractère et leurs habitudes…un vrai spécialiste !

Le confinement est pour l’instant prolongé jusqu’au 25 mai sans aucune idée de ce qui se produira ensuite. Le voyage est donc toujours en sommeil.